La demande d’asile est un droit en France

la-demande-dasile-est-un-droit-en-france.jpg

La demande d’asile en France, ou la demande de protection de l’Etat par un étranger contre les injustices s’avère un droit au réfugié. Une valeur constitutionnelle a été établie afin de mieux gérer cette demande d’asile. Le séjour en France en qualité de réfugié se réalise par une demande auprès des consulats français à l’étranger ou au préfet de Police à Paris. La demande d’asile peut être refusée dans certains cas suite à une procédure prioritaire ou une mesure prise par les autorités compétentes de l’Union Européenne.

Comment fonctionne la procédure de demande d’asile ?

La demande d’asile s’effectue selon une procédure bien définie. Premièrement, il est important de remplir tous les dossiers nécessaires pour plus de détails sur le demandeur ainsi que l’objet de son voyage. Durant l’étude des dossiers, les conditions de séjour sont statuées par la préfecture. Ensuite, les Etats signataires de la convention tels les pays de l’Union Européenne, la Norvège et la Suisse donneront ses avis par rapport à la demande d’asile en question. Si aucune objection n’a été faite, le droit de séjour est admis. Il ne restera plus alors qu’à remplir le dossier dit « liasse OFPRA » et de le rendre en 21 jours.

le-fonctionnement-du-droit-dasile.jpg

Combattre les discours d’exclusion à l’encontre des migrants

La demande d’asile est une chose assez complexe bien qu’elle soit une démarche ordinaire. De nombreuses circonstances existent et causent parfois l’idée de l’exclusion des migrants. Les réfugiés n’obtiennent pas par exemple des charges sociales pour qu’ils puissent manger et vivre normalement. Durant le traitement de la demande, beaucoup de migrants ne sont pas logés malgré les aides des centres d’accueil, des aides sociales à l’enfant, ou même des tiers. Ainsi, des discours de bannissement de la demande d’asile sont entendus. Cependant, les migrants en face d’un tel cas cherchent souvent à défendre ses droits en combattant contre cette opinion.

les-discours-dexclusion-en-droit-dasile.jpg